La terrifiante stature de l’écrivain

Aujourd’hui donc, je signais à la librairie Decitre de la Part-Dieu, à Lyon : deux cents personnes au bas mot, complètement déchaînées derrière des barrières façon Disneyland, qui se sont jetées en hurlant sur les piles de livres comme à H&M le jour des soldes…
Non. Je déconne.
Car il se trouve que l’auteur est, visiblement, une figure terrifiante. OK, je mesure 1m59 et demi (ne pas supprimer le demi s’il vous plait), et j’ai l’air de sortir du lycée, mais je suis quand même une figure terrifiante.

– Noon !!! Ne me regardez surtout pas ! J’ai l’impression que vous allez me forcer à acheter un de vos trucs !
Un monsieur dont j’ai malencontreusement croisé le regard cet après-midi. Les trucs, c’est mes bouquins, of course.

La signature, c’est un moment étrange, où se développe une double gêne : gêne du passant, donc, qui n’ose pas s’approcher de la table et des livres de peur de se sentir forcé d’acheter ; et gêne de l’auteur, qui est parfaitement conscient de la précédente et ne sait pas quel comportement adopter pour l’éviter. Doit-on fixer les gens quand ils s’approchent, les ignorer ? Engager tout de suite la conversation, les laisser découvrir les livres en leur foutant la paix ? Est-ce qu’à la dixième demande, on arrête de dire que non, on est pas libraire, et que les bouquins de conjugaison, c’est à droite ? Oui, c’est un sacré casse-tête.
Mon ego a en plus souffert de se retrouver à côté d’une voisine beaucoup plus attractive, qui attirait gloussements et regards emplis d’émotion : une étagère pleine de livres sur Justin Bieber. Est-ce que si je mets Justin Bieber dans les tags de cet article, la fréquentation du blog explose ? Voilà qui mérite un test.

Et pendant ce temps-là, je réfléchis à un moyen de ne plus faire peur aux passants : peut-être que si je me déguise en carotte…? Un jour, mon tour viendra.
-On fait quoi ce soir, Cortex ?
-La même chose que chaque soir, Minus; tenter de conquérir le monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *