Un deuxième extrait du Vent te prendra ?


A un mois pile de la sortie des premiers livres de la collection In Love, Charlotte Bousquet, Fabien Clavel et moi-même vous proposons une nouvelle série d’extrait. Au programme de mon côté, une nuit glaciale et une rencontre… fantomatique.

« Je me suis réveillé en sursaut, la nuque mouillée de sueur. Un souffle froid caressait mon cou. Le vent cinglait la fenêtre, et la bougie que j’avais posée sur le chevet produisait une lumière tremblotante, comme chahutée par un courant d’air. J’ai hésité un moment, puis je me suis levé, décidé à en trouver l’origine. La baie vitrée était brisée, quelques centimètres au dessus du sol. Le verre s’étoilait autour d’un trou circulaire, comme si l’on avait jeté une pierre de l’extérieur. Des flocons de neige s’étaient déposés sur le parquet.
Etrange. 

J’étais certain que la vitre était intacte lorsque je m’étais couché. J’ai saisi quelques livres sur la commode dans l’idée de les entasser devant le trou pour le boucher. Une main a surgi pour attraper ma jambe au moment où je m’agenouillais. J’ai bondi, hurlant sous ce contact glacé… La main ne me lâchait pas ! De petits doigts blancs serraient mon mollet, et je le sentais s’engourdir à une vitesse terrifiante. 

    –   Laissez-moi entrer ! a chuchoté une voix qui ressemblait au gémissement du vent. 

Et j’ai vu la figure pâle d’une jeune fille collée contre la vitre. Sa peau était translucide, ses lèvres et ses paupières bleues, tandis qu’une couche de neige givrait ses cheveux noirs.   

    –   S’il vous plait, laissez-moi rentrer chez moi ! Le vent m’avait emportée si loin… 

La voix du fantôme contenait une mélancolie infinie, une mélancolie qui me contaminait, coulait en moi et refroidissait mon sang… 

    –   Qui êtes-vous ? ai-je murmuré. 

    –   Anna, a-t-elle répondu. Anna Withens. Je vous en prie, ouvrez-moi avant que le vent ne me prenne pour toujours ! »

Et pour le Choix de Bérénice et Ce feu qui me consume, ça se passe chez Fabien et Charlotte

1 Comment

  1. Manihola février 18, 2015

    brrr ! ça me donne froid dans le dos.. mais j'adore ça ! 😉 h^te de découvrir l'intégralité du texte !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *